Le thé blanc, un thé où seuls les bourgeons sont récoltés     

Pour les plus beaux crus de thé blanc, seuls les bourgeons sont récoltés au printemps sur une très courte période de quinze jours quand le climat est optimal, ni trop sec ni trop humide. Une fois récolté, le thé est étalé sur de grandes claies de bambou à l'ombre et laissé deux à trois jours ainsi.

Ceci permet son flétrissage et une oxydation enzymatique lente et naturelle donnant une teinte gris-vert au thé. Le planteur surveille le bon déroulement de cette opération qu'il arrête en séchant les pousses

C'est un des thés les moins travaillés et des plus délicats à obtenir en raison de sa susceptibilité climatique. Les plus beaux thés blancs proviennent de Chine, de la province du Fujian dont le célèbre Bai Hao Yin Zhen.

   

Voir notre sélection de thés blancs