Le thé Pu Erh, un thé post-fermenté   

Ce thé post-fermenté est obtenu par un procédé de sudation qui entraîne une fermentation enzymatique différente de celle du thé noir. Les feuilles matures sont torréfiées dans des bassines en fer couvertes de paille pour arrêter l'oxydation.

Un premier roulage est réalisé puis les feuilles sont mises en tas pour la sudation, sous une toile chargée d'humidité. Cela leur permet de développer des arômes post-fermenta ires de terre mouillée, de champignon, de bois humide.

Présentés sous forme de brique, en nid d'oiseau, boule ou galette, ces thés se conservent très longtemps pour atteindre l'excellence par leur vieillissement grâce au développement d'un bouquet tertiaire dit « vécu du thé ».

Le Pu Erh est réputé dans la pharmacopée chinoise pour ses qualités médicinales. 

   

Voir notre sélection de Pu Erh