Bienvenue au royaume du thé vert !   

S'il n'est que le septième producteur mondial, le Japon reste l'un des pays les plus réputés pour sa consommation légendaire de thé vert, peu exporté du fait de la demande nationale.

Les principales plantations se situent dans la région de Shizuoka, elles réalisent la moitié de la production. Hormis le Matcha de la cérémonie du thé, le Japon fournit de nombreux thés verts en feuilles entières de très grande qualité, dont Io préparation demande de grandes précautions.

Si les Gyokuro, dit aussi Perles de rosée, sont les plus nobles et les plus précieux, ils sont aussi les plus chers du monde, la cueillette d'un seul bourgeon se faisant à la main, une fois par an. Les Sencha sont donc les plus répandus au Japon et dans le monde; le Tencho en est une déclinaison de plus haute qualité.

Si vous êtes amateurs de goût insolite, essayez le Genmaicha, au parfum de grains de riz, maïs et pop-corn surprenant Nous n'oublierons pas le fameux Matcha cité plus haut, destiné à la traditionnelle cérémonie du thé.

Réputé pour son arôme délicat, le thé vert japonais fait notamment un tabac auprès des Occidentaux, attirés par ses vertus toniques, digestives, amincissantes et antioxydantes.